Notre histoire

L'histoire vraie qui a inspiré Pallium Canada, ainsi que notre vision et notre mission

Au milieu des années 1990, un homme d'âge mûr, qui était atteint d'un cancer avancé, est entré dans mon cabinet dans une petite ville du sud du Manitoba. J'étais le troisième médecin qu'il visitait pour obtenir de l'aide. Il est aux prises avec des douleurs intenses et aucun des médecins qu'il avait rencontrés n'avaient été capables de l'aider.

Se sachant en phase terminale, il n'avait pas peur de mourir, mais il craignait de souffrir pendant ce temps qu'il lui restait à vivre.

Malheureusement, comme les autres médecins, et comme bien d'autres professionnels de la santé, je n'avais jamais reçu de formation en soins palliatifs. J'ai avisé George que je ne pourrais augmenter sa dose de morphine et qu'il n'y avait rien d'autre que je puisse faire.

George était anéanti. Ce que je ne savais pas, c'est que la dose était déjà trop faible et que des augmentations auraient été efficaces et sans danger. George a pris la main de sa femme et, comme il quittait la salle d'examen, il s'est retourné et m'a dit :

« J'espère qu'un jour, les médecins (et les autres professionnels de la santé) comme vous sauront comment prendre soin des gens comme moi. »

Un bref historique de Pallium Canada

  • Le projet : La phase 1 (2001-2003)

    La phase I du projet Pallium a permis à des fournisseurs de soins de santé de première ligne interprofessionnels, principalement des médecins, des infirmières et des pharmaciens œuvrant dans les communautés rurales des Prairies canadiennes, d'accéder à des ressources des soins palliatifs.
  • Élargissement de la portée : Phase II (2003-2007)

    Une subvention fédérale a permis d'élargir la phase II à l'ensemble du Canada et de former plus de 500 professionnels de la santé dans le cadre de 72 projets d'apprentissage. En prévision de l'arrêt du financement, en 2007, Pallium a commencé à explorer de nouveaux modèles qui rendraient possible une diffusion plus large et continue des cours et des produits du programme LEAP sans nécessiter une logistique complexe.
  • La phase non financée : Phase III (2008-2013)

    Malgré l'absence de financement, la formation du programme LEAP de Pallium a été maintenue à l'échelle du pays et on a observé une adoption généralisée dans les grandes provinces comme l'Ontario, particulièrement lorsque l'organisme de lutte contre le cancer de la province a commencé à utiliser le programme LEAP dans le cadre de ses initiatives de renforcement des soins palliatifs.
  • Engagement de la communauté : Phase IV (2014-2017)

    Cette phase a été marquée par un renouvellement des systèmes existants et le développement de nouveaux modules, ainsi que par des approches de transfert des connaissances bénéficiant d'une subvention de Santé Canada et d'un généreux don de la part de la succession de Patrick Gillin.
  • Bâtir et établir des ponts : Phase V (2017-2020)

    Pallium mobilise et fait croître son réseau diversifié de professionnels des soins palliatifs, de fournisseurs et de bénévoles dévoués à l'échelle du pays pour s'assurer d'une présence significative dans toutes les régions, qu'elles soient urbaines, rurales, éloignées, anglophones, francophones ou bilingues. Pallium multipliera ses engagements provinciaux et territoriaux à l'échelle du pays et auprès des fournisseurs de service de soins de santé régionaux, dont les organismes de soins à domicile, les cliniques de médecine familiale, les services paramédicaux, les établissements de soins de longue durée et les maisons de soins infirmiers, les services d'urgence et les hôpitaux.

Prix et récompenses

Pallium Canada est fier d’avoir reçu plusieurs prix au fil des ans.

Prix Best Abstract Award 2017 décerné par l'European Association for Palliative Care
Prix du programme de développement professionnel continu du Collège des médecins de famille du Canada 2016
Prix du champion Balfour Mount 2010
Prix de leadership de l'Association canadienne de soins palliatifs 2006